myTF1.fr
Automoto

Prochaine diffusion le dimanche 20 avril
à 10:10

Casse moteur C4 VTS

  • Bonjour,

    J'ai depuis 2007 une CITROEN C4 VTS de millésime 2005 qui a maintenant 98.000 kms (48.000 kms lors de l'achat en 2007).

    J'ai eu un grave problème de moteur : sur la route, le compte-tour s'est mis en maximum, fumée blanche au pot et au niveau moteur (liquide de refroidissement qui bout) même en éteignant avec la clé, le moteur reste au maximum, j'ai pu enfin redémarré et le moteur est revenu au régime normal.
    Résultat : véhicule qui ne démarre plus et certainement le moteur HS avec 6.000 € de réparation minimum.

    Il semble que le problème vienne du turbo des C4 (plusieurs sujets sur divers forums) et serait un problème de fabrication de ces moteurs.
    Est-ce bien un problème venant de Citroen ?
    Qu'on fait les personnes ayant eu le même problème que moi et quel a été le résultat ?

    Un expert doit passer voir le véhicule, que dois-je faire après son passage ? Courrier recommandé à Citroen pour prise en charge des réparations ?

    Merci d'avance de vos réponses.
    Jérôme
  • Bonjour,

    D'après les symptômes décrits, il est fort à parier que le moteur s'est emballé par alimentation et combustion de l'huile moteur ( l'huile moteur chauffée par la circulation dans le moteur devient un carburant additionnel lorsqu'elle est introduite dans les cylindres).

    Ces emballements par l'huile du moteur surviennent lorsque le niveau d'huile est éxagérément haut ( sur moteurs diesels) ou lorsque les jeux de fonctionnement des paliers du turbo sont tels ( usure, défauts de fabrication) que l'huile moteur, servant à lubrifier ces derniers, passe dans l'échangeur air/air, puis par accumulation, est aspirée par le moteur et vient s'additionner à la combustion du gasoil.
    C'est pour cette raison que, même contact coupé, le moteur continue à s'emballer jusqu'à épuisement de l'huile contenue dans l'échangeur air/air.

    Bien souvent, dans pareil phénomène, les ressorts des soupapes sont dépassés par la fréquence de montées et de descentes des soupapes, jusqu'à leur affollement et ainsi provoquer des chocs soupapes contre les pistons.

    De ces chocs, les soupapes perdent de leur étanchéité sur leurs sièges et le moteur ne peux plus démarrer par manque de compression.

    Vous annoncez le passage d'un Expert. Pour qui intervient il.?

    1) Pour vous, mandatez par vos soins ou votre protection juridique?;
    dans ce cas, il va savoir constater l'état des paliers du turbo, la présence d'huile moteur dans l'échangeur air/air et les dégats occasionnés aux soupapes après déculassage ( éventuellement une analyse d'huile restante peut être pratiquée). A l'issue de ses opérations expertales, il rendra son rapport à son mandant ( vous ou votre protection juridique) qui aura toute liberté d'agir à l'amiable dans un premier temps ( courrier recommandé AR à la maison Citroën) ou par voie judiciaire en cas de refus de prendre en charge les réparations par le responsable.

    Pensez à apporter à l'Expert toute la documentation utile que vous pourrez trouver quant à cette anomalie rapportée dans les forums.

    2) Ou bien c'est un Expert interne au constructeur Citroën, et je vous conseille d'y faire participer votre Expert ( mandaté par vous même ou par la protection juridique liée à votre contrat d'assurance), ce qui reviendrait à "interdire" toute expertise de votre véhicule sans un contradicteur ( Expert) qui interviendrait en votre faveur ( respect du contradictoire).

    Dans tous les cas, et jusqu'au dénouement favorable pour vous, faites conserver votre véhicule en l'état et, si des démontages ont été effectués, faites strictement conserver à l'abri toutes les pièces du moteur.

    Cordialement
  • Merci beaucoup de toutes ces précisions qui, à n'en pas douter, me seront utiles pour la suite des événements.

    Le premier expert qui passe est celui du garagiste qui a réalisé la vidange au moins d'avril 2010 sur le véhicule pour vérifier si cela vient d'un défaut de vidange (trop d'huile) ou non.
    Je pourrais ensuite, suivant les conclusions de l'expert, demander ou non à Citroen une prise en charge des réparations.

    Je vous tiendrais informer des suites...

    Merci encore.
    Bien cordialement
  • Re bonjour,

    Attention, si cet Expert intervient pour le garage réparateur, ce dernier va chercher à savoir si la responsabilité de l'assuré ( le garage réparateur) de son mandant ( La compagnie d'assurance du garage) est engagée.

    En aucun cas, il va rechercher la cause de l'anomalie et ses conséquences.
    Vous n'aurez pas accès à son rapport ( il le remettra à son mandant, voire au garagiste uniquement) qui ne pourra en aucun cas vous servir auprès de Citroën.

    Attention à ce que le constructeur Citroën ne se serve pas de cette expertise "privée du garage" pour arguer le non respect du contradictoire et refuser toute évidence ensuite.

    Sans compter que, sauf à ce qu'il reste encore 15 litres d'huile dans le carter, il sera difficile de déterminer un niveau d'huile trop haut comme point de départ de l'emballement du moteur, puisque l'huile a été consommée et brulée par le moteur lors de l'emballement.

    Enfin, comme je vous disais, une analyse d'huile peut révéler des particules bronze/cuivre/étain issues des paliers du turbo et ainsi démontrer l'origine des déboires.

    Prendre le risque de laisser un Expert ( qui plus est n'intervient pas dans votre intérêt) vidanger le carter ou démonter le filtre à huile me paraît potentiellement préjudiciable pour vous.

    Cordialement
  • Bonjour,

    Je reviens vers vous que maintenant car je n'ai eu le résultat d'expertise qu'hier et le devis du garage aujourd'hui ...

    Bref, le résultat de l'expert m'indique qu'il y a eu une forte dilution de l'huile par le gasoil. L'expert m'indique qu'une mise en cause est à faire car le problème vient bien du moteur Citroën.
    Il m'a averti que Citroën va certainement ne pas vouloir prendre à sa charge les réparations car le véhicule n'a pas été suivi dans le réseau Citroën au niveau de la maintenance.

    Historique des réparations :
    2009 : contrôle technique OK
    Divers : uniquement des vidanges, pas d'autres réparations nécessaires.

    Le garage m'a fournit le devis :
    Pièces : 10400 € TTC
    Main d'oeuvre : 600 € TTC
    Soit le prix argus actuel de la voiture (10500 €).

    1 - Sur ce coût de réparation total, de quel ordre pourra être la prise en charge de Citroën pour défaut du moteur ?
    10% ? 25% ? 50% ? 75% ?

    2 - Si je lance une expertise contradictoire, est-ce que je peux ne pas réparer si Citroën propose seulement 10% des réparations pour la faire reprendre par un concessionnaire ?

    3 - L'expert de Citroën pourra-t-il proposer une reprise du véhicule par Citroën plutôt qu'une prise en charge des réparations ?

    Merci encore de votre aide
    Cordialement
  • Bonjour,

    Si j'ai bien suivi, l'Expert qui vient de faire cette expertise intervenait pour le compte du garage réparateur?

    L'Expert a constaté une pollution de l'huile moteur par du gasoil.. Est ce que ce résultat vient d'une analyse de l'huile pratiquée par un laboratoire.? si oui, avez vous une copie du rapport de cette analyse? afin de nous donner les résultats..;

    Si l'huile est polluée par du gasoil, il ne peut s'agir que d'un problème au niveau du circuit d'injection. Si c'est vraiment la cause de l'emballement du moteur, cela signifie que le carter devait contenir un mélange huile-gasoil suffisamment important ou que le système d'injection s'est mis à disfonctionner totalement avec absence de contrôles des systèmes électroniques.

    Sauf à ce que le constructeur préconise formellement une vérification périodique du système d'injection ( tous les X km ou tous les Y ans), votre responsabilité ne peut pas être engagée. Il s'agit d'une anomalie qui peut s'apparenter à un vice caché.

    Dans cette hypothèse, c'est au constructeur de prendre à sa charge l'intégralité de la réparation ( car en matière de vice cachés, au sens des Art.1641 et suivants du code civil, il n'y a pas de vétusté)

    Si dans les préconisations d'entretien, prévues par le constructeur, il est fait mention d'un contrôle périodique du système d'injection, votre responsabilité est engagée vis à vis du constructeur ( défaut d'entretien et de maintenance du véhicule)

    Toutefois, cette responsabilité peut être couverte par le ou les réparateurs agréés qui avait à charge de faire les entretiens de votre véhicule. En effet, les professionnels de la réparation automobile ont une obligation de conseils ( lorsque vous déposer votre véhicule pour une intervention X, le réparateur DOIT vous conseiller de faire l'entretien prévu par le constructeur si votre véhicule totalise un kilométrage qui correspond à une périodicité d'entretien; de plus vous êtes un profane qui n'est pas censé savoir ce qu'il est nécessaire d'effectuer sur votre véhicule ) .....et une obligation de résultat, en ce sens que, lorsque vous portez votre véhicule au moment de la périodicité d'entretien , le réparateur doit savoir et doit effectuer tout ce qu'il y a lieu de faire en matière d'entretiens préconisés, y compris la vérification des autres organes mécaniques qu'ils peuvent être inspectés sans démontage.

    En conclusion, soit c'est un défaut du produit, un vice caché et le constructeur doit assumer.soit c'est un manquement à l'obligation de conseil ou de résultat d'un réparateur professionnel et dans ce cas, c'est l'assurance du professionnel réparateur fautif qui prend en charge les réparations.

    Mais, si vous n'avez jamais porté votre véhicule chez un réparateur pour faire effectuer les entretiens ou si lorsque vous avez porté votre véhicule chez un réparateur, vous n'avez demandé qu'une seule vidange ( voir vos demandes exactes sur les ordres de réparation remis par les réparateurs) ou encore si vous avez juste fais des vidanges par vous même ( ou par un tiers non professionnel) votre responsabilité sera pleine et entière et vous aurez à supporter les réparations.

    En espérant avoir été clair..

    Bien cordialement
  • Merci beaucoup ... vous avez été parfaitement clair même si je n'ai pas tout compris niveau technique moteur :squigglemouth:

    L'expert, par contre, intervient à titre personnel : c'est moi qui est mandaté un expert ! Donc, il sert dans mon intérêt.

    Par contre, je n'ai pas le résultat d'analyse réalisé par laboratoire. Mais l'expert m'a clairement indiqué qu'il y avait mise en cause vis-à-vis de Citroën donc je pense qu'on est dans le premier cas (vis caché) ?

    Merci encore